Cuisine

Cuisine des îles : la recette incontournable du bokit martiniquais

Le bokit martiniquais, véritable trésor culinaire des Antilles, incarne parfaitement l’âme festive et chaleureuse de la Martinique. Ce pain frit, croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur, est souvent garni de morue, de poulet ou de légumes, offrant une explosion de saveurs en bouche.

Au marché de Fort-de-France, les étals regorgent d’ingrédients frais et colorés, indispensables pour réaliser ce sandwich emblématique. Chaque bouchée transporte immédiatement vers les plages ensoleillées et les rythmes de zouk, faisant du bokit une expérience sensorielle à ne pas manquer pour tout amateur de cuisine exotique.

Lire également : Les astuces pour bien choisir sa bouteille de vin

Origines et histoire du bokit martiniquais

Le bokit, véritable star de la cuisine des îles, trouve ses racines en Guadeloupe. Ce sandwich, aussi populaire en Martinique, est directement inspiré du Johnny Cake, un pain traditionnel des Caraïbes. Le Johnny Cake, connu aussi sous les noms de Journey Cake, Donnkit ou Jonikin, a traversé les siècles pour devenir le bokit que nous connaissons aujourd’hui.

Un héritage culinaire

Le bokit est issu de la tradition culinaire guadeloupéenne, où il est préparé avec une pâte simple à base de farine, d’eau et de sel. Frit dans l’huile, il devient un pain croustillant et doré. En Martinique, le bokit a su s’adapter et se diversifier, offrant une multitude de garnitures allant de la morue au poulet, en passant par les légumes.

A lire en complément : Mettez les petits plats dans les grands !

Un symbole de la street food des îles

Désormais, le bokit est un élément incontournable de la street food des Antilles. Il est souvent vendu dans les rues, lors de fêtes et de marchés locaux, où les habitants et les visiteurs peuvent savourer ce sandwich unique. La recette du bokit guadeloupéen s’est propagée, devenant un symbole de la convivialité et de la richesse culinaire des îles.

  • Guadeloupe : Lieu d’origine du bokit.
  • Martinique : Île où le bokit est aussi très populaire.
  • Johnny Cake : Ancêtre du bokit, connu sous plusieurs noms.

Les influences culturelles et historiques se retrouvent dans chaque bouchée de ce pain frit, rendant hommage à un savoir-faire ancestral et à une passion pour la cuisine authentique des îles.

Ingrédients et préparation détaillée

Les ingrédients de base

Pour réaliser un bokit martiniquais, vous aurez besoin des éléments suivants :

  • 500 g de farine
  • 1 sachet de levure boulangère
  • 2 cuillères à soupe de margarine
  • 1 pincée de sel
  • 300 ml d’eau tiède
  • Huile pour friture

Préparation de la pâte

Pour commencer, mélangez la farine, la levure et le sel dans un grand bol. Incorporez la margarine et ajoutez l’eau tiède progressivement jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène. Pétrissez cette pâte pendant environ 10 minutes jusqu’à ce qu’elle devienne élastique. Laissez reposer pendant 1 heure sous un torchon humide.

La friture

Après le temps de repos, divisez la pâte en petites boules. Aplatissez chaque boule pour former des disques de 1 cm d’épaisseur. Faites chauffer l’huile dans une grande poêle et plongez-y les disques de pâte. Frire jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés, environ 2-3 minutes de chaque côté.

Garniture variée

Le bokit peut être garni selon vos envies : poulet boucané, morue, thon, jambon, fromage, ou encore des légumes. Pour une touche créole authentique, accompagnez votre bokit de la fameuse sauce chien, un mélange de piments, oignons, ail, persil, et citron.

Ingrédients Quantité
Farine 500 g
Levure boulangère 1 sachet
Margarine 2 cuillères à soupe
Sel 1 pincée
Eau tiède 300 ml
Huile pour friture Selon besoin

La recette du bokit est simple mais nécessite un certain savoir-faire pour obtenir ce pain frit unique en son genre. Suivez ces étapes pour réussir un bokit digne des meilleures échoppes de la street food antillaise.

cuisine des îles + bokit

Conseils et astuces pour un bokit parfait

Choisir les bons ingrédients

Pour un bokit réussi, privilégiez des ingrédients de qualité. Utilisez une farine de blé tendre, de la levure boulangère fraîche et une margarine sans additifs. L’eau tiède permet à la levure de bien s’activer, assurant ainsi une pâte bien levée.

Maîtriser la friture

La température de l’huile est fondamentale. Elle doit être suffisamment chaude pour dorer le bokit sans le brûler. Utilisez un thermomètre de cuisine pour maintenir l’huile autour de 180°C. Trop chaude, la pâte brûlera à l’extérieur sans cuire à l’intérieur; trop froide, elle absorbera trop d’huile et deviendra lourde.

Personnaliser la garniture

Les garnitures offrent une multitude de possibilités. Pour une touche créole, essayez le poulet boucané ou la morue. Pour une version végétarienne, optez pour des légumes grillés et du fromage. La sauce chien est un incontournable : elle apporte fraîcheur et piquant avec son mélange de piments, oignons, ail, persil et citron.

Les adresses à connaître

Pour les amateurs de bokit, plusieurs établissements en Guadeloupe et en Martinique sont des références. À Martinique, rendez-vous chez Kaz à Bokit ou Snack Boubou Bokits. À Guadeloupe, Snack Gwozilé et Le Jamaïcan by l’île aux bokits sont incontournables. Cloé Ruffine, fondatrice d’Authentic Mood, recommande aussi ces adresses pour découvrir des bokits authentiques.

Les experts à suivre

Suivez les conseils de chefs comme Tatie Maryse pour des recettes authentiques. Cloé Ruffine, fondatrice d’Authentic Mood, partage aussi ses astuces pour réussir des bokits à la maison.