Cuisine

Entretien de la cave à vin et de ses équipements

L’entretien de la cave à vin et de ses équipements est essentiel pour conserver au mieux les bouteilles. Contrôler température, hygrométrie, nettoyer et entretenir le matériel permettront de prolonger la durée de vie des vins. 

Contrôler la température et l’hygrométrie

La température idéale est comprise entre 10 et 15°C, avec quelques variations selon les types de vins. Cette fourchette fraîche ralentit le vieillissement du vin tout en évitant la cristallisation des tartrates. Le taux d’humidité doit quant à lui se situer autour de 75-80% pour une cave traditionnelle, humidité nécessaire au bon développement des arômes et pour éviter l’assèchement du liège des bouchons.     

A voir aussi : La pizza au cœur de la diversité culinaire italienne

Pour stabiliser ces conditions, il faut jouer sur différents leviers :

  • La ventilation de la cave : ouvrir régulièrement les fenêtres permet de renouveler l’air et d’abaisser la température.       
  • Le chauffage en hiver: il peut être nécessaire pour maintenir une température autour de 12°C.   
  • L’humidificateur : il délivre une humidité contrôlée si la cave est trop sèche.

Le suivi de ces paramètres est indispensable, à l’aide d’un thermo-hygromètre placé dans la cave à vin. Cet appareil mesure en continu la température et le degré hygrométrique pour détecter toute dérive.

A voir aussi : Limitez les matières grasses et optez pour des épices !

Nettoyer et lutter contre le moisi

Le nettoyage de la cave et la lutte contre les moisissures font partie des taches essentielles pour bien entretenir son cave à vin. Commencez par enlever toute tache ou dépôt sur les étagères, les murs ou les équipements. Utilisez un chiffon doux humidifié avec de l’eau tiède savonneuse. Évitez les produits trop agressifs qui pourraient laisser des odeurs ou contaminer les bouteilles. Les moisissures peuvent apparaître sur les murs et étagères de la cave, en raison d’une humidité trop élevée. Il faut donc traiter régulièrement ces zones à l’aide de produits spécifiques anti-moisissures, comme le vinaigre blanc ou les détergents à base d’oxafiles. Ces produits naturels n’endommagent pas les bouteilles proches. 

Entretenir le matériel

L’entretien du matériel de la cave à vin est important pour assurer de bonnes conditions de conservation des bouteilles. Nettoyez régulièrement les thermo-hygromètres à l’aide d’un chiffon doux légèrement humidifié. Cela permet d’éliminer la poussière et d’assurer la justesse des mesures de température et hygrométrie. Il faut également vérifier régulièrement l’état des étagères et racks qui supportent les bouteilles. Regarder s’il n’y a pas de fente ou fissure dans le bois qui pourrait fragiliser la structure. Remplacer ou réparer les éléments endommagés. Si la cave est équipée d’un climatiseur ou humidificateur électrique, il faut penser à changer les filtres selon la fréquence recommandée (généralement tous les 3 à 6 mois). 

Opter pour une cave sur mesure 

Posséder une cave à vin adaptée à ses besoins est essentiel pour bien conserver son précieux nectar. Plutôt que de s’équiper soi-même, il est préférable de faire appel à un spécialiste pour concevoir une cave sur mesure. Faire appel à un caviste professionnel présente de nombreux avantages. Il concevra une cave isolée thermiquement et phoniquement, pour assurer la stabilité de la température et limiter la propagation du bruit entre les pièces. Il installera un système de ventilation et de régulation de l’humidité adapté à la taille de la cave et au nombre de bouteilles, afin de maintenir les paramètres optimaux. Il proposera des étagères et racks adaptés à vos besoins de rangement, en tenant compte de la taille et du poids de vos bouteilles.