Cuisine

Cuit-vapeur : fonctionnement et utilisation

Parmi les ustensiles de cuisine les plus prisés des foyers français, il y a le cuiseur vapeur ou cuit-vapeur. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur le fonctionnement et l’utilisation de ce type d’ustensiles. Nous verrons également pourquoi il permet de cuire sainement les aliments, de façon diététique et riche en nutriments.

Fonctionnement du cuit-vapeur

A découvrir également : Des produits professionnels à base d'œufs de qualité

Le fonctionnement d’un cuit-vapeur ou cuiseur vapeur est très simple bien qu’il diffère un peu des autres ustensiles de cuisine. Un cuit-vapeur est composé d’un réservoir d’eau surmonté d’un ou de plusieurs niveaux de cuiseur. Le but est de faire bouillir l’eau contenue dans le réservoir pour fabriquer la vapeur. Ainsi, ce matériel de cuisine  s’il est électrique, est doté d’une résistance chauffante. Sinon, il se pose directement sur une plaque de cuisson. Le cuit-vapeur peut être conçu à base de différents matériaux. Mais le plus prisé reste sans doute le cuit vapeur inox. Élégant, durable et surtout hygiénique, l’inox trouve facilement sa place dans la cuisine.

Comment utiliser un cuit-vapeur ?

A fonctionnement simple, l’utilisation d’un cuiseur vapeur est également très simple. Mais quelques notions, simples aussi, sont utiles lors de la pris en mains de ce type d’ustensile

A lire aussi : Pourquoi privilégier la truffe d’été ?

1.Alimenter en quantité suffisante et surveiller le niveau d‘eau dans la cuve ou le réservoir du cuiseur vapeur, situé dans la partie inférieure de l’ensemble est impératif. Gardez à l’esprit que les aliments ne seront ni cuits dans l’eau, ni en contact avec l’eau.

2.Une casserole ordinaire peur devenir un cuit vapeur en accueillant une passoire ou ne marguerite, en arasant le niveau d’eau un minimum. Cette configuration réduite permet de cuire un petit volume, une petite quantité, de façon économe.

3.Un cuit-vapeur peut avoir plusieurs niveaux de plateaux de cuisson en fonction de sa taille. Il faut bien répartir les aliments sans surcharger les paniers, ce qui empêche ou nuit à la cuisson. Il vaut mieux diviser sur 2 niveaux que tout cuire dans une seule panière.

4.Positionner les aliments en fonction de leur nature : les plus fragiles en haut, les plus longs à cuire en bas. Jouez sur le taillage et la découpe des aliments pour équilibrer les temps de cuisson.

5.Un cuiseur vapeur doit absolument être fermé pendant la cuisson. Si le couvercle n’est pas correctement fermé, la vapeur d’eau s’échappera, le niveau sera vite asséché, et le contenu restera cru.

6.Privilégier des couvercles de forme bombée, propices à la convection.

Pourquoi utiliser un cuit-vapeur ?

La conscience alimentaire rend le cuit-vapeur de plus en plus populaire, Gage d’une cuisson saine, préservant la qualité nutritionnelle des aliments, ainsi que leur couleur et leur saveur. La vapeur est un mode de cuisson qui, bien mené, ne dégrade pas les vitamines et les minéraux.  La cuisson vapeur fait partie des cuissons douces. : Écologique, authentique et source de bien-être alimentaire

Les avantages d’une cuisson à la vapeur

Les avantages d’une cuisson à la vapeur sont multiples. Elle préserve les qualités nutritionnelles des aliments en évitant leur dégradation par une forte chaleur ou l’utilisation de graisses. Cette méthode permet de conserver la texture et le goût originels des aliments.

Le cuit-vapeur est un appareil polyvalent qui peut être utilisé pour cuire une grande variété d’aliments : légumes, viandes, poissons mais aussi fruits et desserts ! Il permet aussi de cuire plusieurs ingrédients en même temps sans mélange de saveurs ni transfert de matières grasses.

Un autre avantage du cuit-vapeur est qu’il ne nécessite pas l’ajout d’eau ou très peu, ce qui signifie que les vitamines hydrosolubles (vitamines B et C) présentes dans les aliments ne seront pas diluées ou perdues, contrairement à une cuisson traditionnelle dans l’eau.

Grâce au système fermé du cuit-vapeur, empêchant toute évaporation, il n’y aura pas de perte importante en eau nécessaire pour la survie.

Utiliser un cuit-vapeur représente aussi un gain économique car il consomme moins d’énergie qu’un four classique tout en étant efficace.

Il s’agit donc là d’un moyen simple pour bénéficier pleinement des bienfaits culinaires et nutritifs des aliments tout en respectant notre environnement.

Les différents types de cuit-vapeur disponibles sur le marché

Il existe plusieurs types de cuiseurs vapeur disponibles sur le marché. Chacun d’entre eux a ses avantages et inconvénients, ainsi que des caractéristiques spécifiques.

Le premier type est le cuiseur vapeur électrique. Il s’agit du plus répandu sur le marché car il est facile à utiliser et ne nécessite pas une grande expérience culinaire pour être maîtrisé. Les modèles les plus sophistiqués peuvent même être programmés pour cuire chaque aliment selon la durée souhaitée.

Le deuxième type est le cuiseur vapeur en bambou, très populaire en Asie. Il s’agit d’un matériau naturel qui permet une cuisson douce et délicate des aliments sans altérer leur goût ni leur texture originelle.

Un autre type de cuiseur vapeur est celui utilisant un panier perforé placé directement dans une marmite ou une cocotte-minute remplie d’eau bouillante. Ce modèle peut être moins cher que les autres mais demande une attention particulière lors de l’utilisation afin d’éviter tout risque de brûlure ou de projection d’eau chaude.

Certains modèles combinent différents modes de cuisson tels que la vapeur douce et la fonction grill ou rôtisserie pour des plats encore plus savoureux et variés.

Il faut choisir son appareil en fonction des besoins individuels : fréquence d’utilisation, facilité d’utilisation, prix et capacité sont autant de critères à prendre en compte avant l’achat.