Connect with us
Bons plans

Les insectes comestibles inondent le monde

Certains sont à la recherche d’éternelle plats dits équilibrés. C’est vraiment un casse-tête pour être ou rester en bonne santé. Et, on essaie de chercher entre les produits qu’on sait déjà. On n’ose pas aller de l’autre côté des aliments habituels. Et pourtant, la nouveauté très riche, comme les insectes comestibles, existe bel et bien. 

Quels sont les insectes comestibles

Les insectes sont les animaux qui présentent plus de variétés, dans le règne animal. On découvre au moins 1 million d’espèces d’invertébrés qui se reproduisent sans arrêt. Ainsi, il est presque impossible, parmi eux, de donner un chiffre exact de ceux qui sont comestibles. En plus, ces derniers sont très relatifs, ils varient selon les continents, pays, ou même villes. En effet, il est difficile de savoir quels insectes on peut manger. Néanmoins, certains chercheurs, experts de l’entomophagie, ont essayé d’établir une liste des insectes alimentaires, sans risque sanitaire. Si beaucoup estiment qu’il y a environ 1600 espèces d’insectes, dans le monde, propres à la consommation humaine, d’autres, par contre, osent avancer le chiffre de  2111 espèces d’insectes. C’est pour dire que les insectes comestibles sont nombreux. Selon la FAO (l’agence des nations unies pour l’agriculture et l’alimentation), même, dans 80 % des pays en voie de développement, qui sont les plus gros consommateurs des bestioles alimentaires, il y a plus de 1400 espèces d’insectes à déguster. Ces derniers font partie même de leurs habitudes alimentaires.

A découvrir également : Des dragées pour rendre vos fêtes inoubliables

Quoi qu’il en soit, le fait est là, sans le savoir, certains mangeraient, surtout dans les pays industrialisés, en moyenne 500 g d’insectes, comestibles ou non, par an. Cela est dû à la contamination d’une partie des fruits et légumes utilisés dans l’industrie. Du coup, des insectes se retrouvent, par exemple, dans les pots de confiture, briques de jus de fruits ou de soupe légumes en conserves, etc. Tout le monde en mange !

Les tops des insectes à manger

Selon une agence des Nations Unies, parmi les insectes les plus consommés il y a les coléoptères, les sauterelles, les grillons, les fourmis, les abeilles et les papillons.

Lire également : Une alimentation saine pour notre bien-être

     Les coléoptères

Avec plus de 500.000 espèces de coléoptères sur terre. Non seulement,  ils constituent la plus grande famille d’insectes, mais aussi du règne animal. C’est ainsi qu’ils se trouvent en haut du classement. Les coléoptères sont très appréciés. Le plus souvent ils sont consommés à l’état larvaire. L’espèce la plus prisée est entre autres le ver de farine, que l’on peut, en plus élever chez soi.

     Les chenilles

Les chenilles sont des larves du grand groupe d’insectes lépidoptères. Elles se présentent en forme des papillons et papillons de nuit. C’est au sein des lépidoptères que l’on retrouve l’espèce d’insectes la plus consommée au monde, comme les vers à soie.

Les chenilles, selon leur espèce, sont riches en minéraux comme le potassium, le calcium, le magnésium, le zinc, le phosphore, le fer et les vitamines.  Par exemple, 100 grammes de chenilles séchées contiennent 53 grammes de protéines, lipides et glucides.

Les guêpes, frelons, et abeilles

Ce sont des insectes larvaires qui font partie de la famille des hyménoptères.  Parmi eux, le plus populaire, sont les abeilles avec leur miel, propolis et gelée royale. Et leurs larves sont aussi délicieusement consommables. Quant aux guêpes, leur popularité le précédant, leurs larves étaient l’aliment préféré de l’ancien empereur du japon.

Les grillons et criquets

Les barres à la farine de grillons sont savoureuses, et croustillantes. Ainsi, ce type de farine contient, entre autres, des protéines, du calcium et des vitamines.

Quant aux sauterelles, c’est aussi une excellente source de protéines. Effectivement, 50 % du poids sec de 60 % des sauterelles renferment des protéines utiles au fonctionnement du corps humain. Ce qui les rend plus denses en protéines que les bovines. Il contient pareillement des matières grasses, en quantité suffisante d’iode, phosphore, fer, thiamine, riboflavine, niacine, ainsi que des traces de calcium, de magnésium et de sélénium. Par contre, les niveaux de glucides sont très faibles chez les criquets, ce qui les rend bon candidat à tous types de régimes. Certaines décrivent les criquets cuits comme semblables au bacon fumé aromatisé et raisonnablement savoureux.

Les punaises

Les punaises malgré leur mauvaise réputation sont délicieuses! Cuites de différentes façons, comme de rôties avec du piment, c’est un vrai délice!

Les libellules 

Les libellules sont des grands insectes principalement consommés en Afrique, surtout par les enfants. Ils les capturent à l’aide de grands bâtons collants et les passent sur la braise.

Les termites

Les termites font partie des insectes les plus nutritifs. Ils sont riches en protéines et d’acides gras.

Les mouches

Les mouches ou diptères sont une grande famille d’insectes mais peu d’espèces sont consommables. Les mouches soldats contiennent des Protéines, des Lipides, du Calcium, du B12.

Les cafards

Ce sont sûrement les insectes les moins désireux à croquer. Ils sont même considérés comme nuisibles et sales, il existe des espèces propres qui vivent en pleine nature. En 2016, les internautes devenaient fous, après l’annonce du lait de cafard comme super aliment du futur.

Scorpion

On retrouve souvent des brochettes et frites en Thaïlande et en Chine. Les scorpions ont tendance à avoir une saveur de crabes à carapace molle.

En général, les insectes comestibles ont une valeur nutritionnelle élevée, parce que selon les recherches, 100 grammes d’insectes fournis plus de 100 pour-cent de l’apport quotidien recommandé en vitamines et en minéraux. Ils ont aussi une teneur plus riche en protéines et graisses que le bœuf et le poisson. Les insectes sont sources d’un niveau élevé d’énergie.

Conclusion

On a fait le tour d’horizon des insectes à manger les plus populaires. Leur élevage s’avère plus écologique que celui du bétail classique, puisqu’il produit 100 fois moins de gaz à effet de serre et utilise 50 fois moins d’eau. C’est vrai que les larves et criquets ne vont pas remplacer l’appétit des steaks de bœuf, mais ils concourent sensiblement à la réduction de la consommation de viande. Une diminution, qui se montre indispensable, pour freiner le réchauffement climatique. Toutefois, malgré leur qualité nutritionnelle, des obstacles subsistent. Culturellement, il n’est pas encore évident de faire consommer, à la majorité des Occidentaux, des insectes alimentaires.

Continue Reading
Je suis Gertrude

Jeune blogueuse bretonne, passionnée de cuisine, de pâtisserie, je suis gourmande comme pas possible. Je partage à travers ce blog mes recettes, en général faciles et rapides, pour régaler toute la famille, et aussi pas mal de conseils pour gérer son alimentation au quotidien.

Au top
Machine à crêpes
Catégories
Lettre d’information

Haut
Mises à jour par courriel gratuites