Actu

Pourquoi et dans quel domaine utiliser du konjac ?

Le konjac est un végétal originaire d’Asie qu’on cultive surtout au Vietnam, en Chine, en Corée… Cette plante est un « rhizome » comme le gingembre et l’igname. Elle a longtemps été utilisée dans la culture asiatique pour guérir les troubles intestinaux et la toux. Le konjac ou « langue du diable » est très apprécié pour son effet coupe-faim. Il aide à perdre du poids, mais on l’utilise aussi en cosmétique.

Les différents avantages du konjac pour la santé

Le konjac aide à soigner les troubles digestifs à l’exemple de la constipation. Il ajuste le taux de sucre dans le sang et permet donc de prévenir le diabète. Grâce à son action détoxifiante, il contribue à l’élimination des toxines dans l’organisme.

A lire aussi : Les aliments fermentés : une tendance santé qui conquiert les papilles

Les études menées par des chercheurs prouvent que le konjac aide à réduire le taux de cholestérol total. Grâce à son action coupe-faim, il aide à lutter contre l’obésité. Il s’intègre facilement dans une diète minceur. On peut acheter du konjac ici. 

Le konjac et les cosmétiques

Le konjac est utilisé à de nombreuses fins dans le domaine de la beauté :

A lire aussi : Découvrez les avancées technologiques révolutionnaires dans le domaine de la cuisine

  • Les fibres de l’éponge konjac nettoient doucement la peau pour éliminer les impuretés sans irriter l’épiderme ;
  • L’éponge issue de ce rhizome nettoie les peaux sensibles qui ne supportent ni les produits chimiques ni le savon ;
  • Cette racine est riche en vitamines B2, B1 et A. La peau et les cheveux profitent donc de ses avantages.

On note qu’il s’agit d’une éponge biodégradable qui ne laisse aucun déchet.

Les précautions par rapport à l’utilisation du konjac

Le konjac est facile à cuisiner. Certes, il se prépare comme les pâtes et le riz. Toutefois, il est capital de respecter les quantités à ingérer. La cure doit être de courte durée. La consommation de konjac peut conduire à une occlusion intestinale, d’où l’importance de boire de l’eau en grande quantité. D’ailleurs, les patients qui souffrent de constipation et de problèmes intestinaux ne doivent pas en manger.

Comment choisir et utiliser son konjac ?

On peut acheter des produits culinaires au konjac dans les épiceries asiatiques et les magasins bio. Les sites spécialisés sont également nombreux à en proposer. Il est de rigueur de choisir les produits issus de l’agriculture biologique et qui ne contiennent pas de produits chimiques. 

Une fois broyée, la racine de konjac est mélangée à de l’eau. Le tout passe au four pour l’éponge de konjac. Cette dernière est extrêmement douce et convient même à la peau des bébés.

Les produits alimentaires à base de konjac (riz, nouilles, cubes…) se cuisinent aisément. On peut les mélanger à de nombreux autres ingrédients (viande, légumes, épices…) pour reproduire des recettes saines et gourmandes.

Conclusion sur le konjac

Ainsi, le konjac est un supplément de bien-être riche en fibres alimentaires. Il est particulièrement bénéfique dans la perte de poids et le contrôle du taux de mauvais cholestérol. Néanmoins, il ne s’agit pas d’un remède miraculeux. Pour mincir et éviter le diabète, il est capital de s’alimenter correctement et de manière équilibrée. De surcroît, il faut pratiquer une activité physique pour garder la forme.