Actu

Quelle température pour une vitrine réfrigérée ?

Une vitrine réfrigérée, tout comme n’importe quel appareil frigorifique, nécessite un réglage précis de la température afin de garantir son bon fonctionnement. Cette température peut varier selon la nature des produits alimentaires à stocker, qu’ils soient surgelés, congelés ou frais. Pour une boucherie, maintenir une température adéquate est particulièrement essentiel pour garantir la conservation des viandes.

Les mécanismes de fonctionnement d’une vitrine réfrigérée

Une vitrine réfrigérée opère de manière similaire à tout appareil frigorifique ou réfrigérateur. Elle est dotée de composant tel qu’un évaporateur, un compresseur, un condensateur et un détendeur. Il existe deux catégories de systèmes de refroidissement, à savoir, le froid statique et le froid ventilé ou « no frost ».

A lire aussi : Cuisiner rapidement et sainement : les meilleures astuces à connaître

Le type de refroidissement a des répercussions sur la performance du système, la consommation d’énergie, la préservation des aliments ou des produits alimentaires, ainsi que sur l’entretien de la vitrine. Découvrez  plus d’aide via ce lien

Froid positif et négatif : Quelle est la différence ?

Il y a deux catégories de froid, caractérisées par des plages de température sensiblement différentes et destinées à la conservation de produits différents.

A lire en complément : Formation cuisine de produits de mer

Le froid positif concerne les vitrines réfrigérées dont la température varie généralement entre +0 et +12°C. Ces équipements sont souvent à froid ventilés. Elles sont conçues pour préserver la fraîcheur de produits tels que poissons, viandes, œufs, produits laitiers, fruits, légumes et boissons.

Quant au froid négatif, il concerne les vitrines réfrigérées dont la plage de température se situe généralement entre -10 et -22°C, selon les modèles et la puissance. Souvent équipées d’un froid statique, ces vitrines sont destinées à la conservation de produits surgelés et congelés (emballés). Elles conviennent à certains commerces de bouche en fonction des produits à conserver.

Conseils pour choisir la classe climatique de votre vitrine

Il est primordial de prendre en compte à la fois la température intérieure et extérieure lors du choix d’une vitrine réfrigérée ou de tout autre équipement frigorifique. Cette considération est essentielle pour minimiser les risques de surconsommation d’énergie et de défaillance du moteur.

Les vitrines réfrigérées disponibles sur divers sites, y compris ceux qui proposent des produits conformes aux normes NF EN 441-1 régissant la classification des meubles frigorifiques de vente (MFV), sont catégorisées selon des classes climatiques :

  • Classe 3 : adaptée jusqu’à 25°C avec un taux d’humidité de 60% ;
  • Classe 4 : convenant jusqu’à 30°C avec un taux d’humidité de 55% ;
  • Classe 5 : appropriée jusqu’à 40°C avec un taux d’humidité de 40% ;
  • Classe 6 : adaptée jusqu’à 27°C avec un taux d’humidité de 70%.

Des classes climatiques sont également définies en fonction du climat de la zone, telle que tempérée, tropicale, semi-tempérée et semi-tropicale. En Europe, les plus courantes sont le N – tempérée avec une plage de 16 à 32°C, le SN – semi-tempérée avec une plage de 10 à 32°C (pour les zones froides au nord de la France) et le ST – semi-tropicale avec une plage de 18 à 38°C (pour les zones méditerranéennes).

Par ailleurs, pour les vitrines réfrigérées, des classifications sont établies en fonction de la nature des produits à conserver. Par exemple, les vitrines de classe M2 ont une plage de température comprise entre +2 et +8°C. Cela les rend idéales pour la conservation des produits frais.