Cuisine

Choisir une bonne bouteille, des critères à respecter

Entre la couleur du vin, les médailles qui ne correspondent à rien et les appellations farfelues, comment s'y retrouver et dénicher un bon vin celui qui accompagnera dignement votre repas ? Qui n'est jamais resté plus d'une demi-heure devant un rayon de bouteilles de vin ne sachant pas laquelle mettre dans son caddie ? 

La couleur du vin a-t-elle une importance ?

La couleur est un indicateur, un vin rouge clair sera plus fruité, léger. Un vin blanc avec une coloration prononcée sera liquoreux, plutôt sucré. Chaque cépage amène sa couleur, le travail du viticulteur la détermine également. Pour juger de la qualité d'un vin, il faut passer par la dégustation, mais ce n'est pas toujours possible surtout quand il s'agit d'un achat en grande surface. Il est donc judicieux de se rendre chez des professionnels. Ils seront à votre écoute et vous proposeront des vins adaptés à vos envies, votre budget, votre repas. L'étiquette est également un critère de sélection, moins elle aura de fioritures plus le vin sera sérieux et de qualité. On a tendance à penser qu'un bon vin coûte cher. Notez que le prix ne reflète pas toujours le goût. On peut acheter un très bon vin pour 10 ou 15 euros.

A lire en complément : Repas d’anniversaire : pourquoi faire appel à un traiteur ?

Associer un vin à un plat

Le goût d'un vin peut être remis en cause si vous ne savez pas quel type de plat il va accompagner. Plus il sera sophistiqué, plus vous devez servir un vin léger. Il y a des associations qui sont infaillibles comme le poisson et le vin blanc, le foie gras et le vin blanc sucré, les viandes rouges et le vin rouge. Pour réussir la concordance entre les mets et les vins, faites confiance à un caviste, il vous indiquera les vins à privilégier. Faites-lui part de vos envies, de votre budget.

Les caractéristiques du vignoble et leur impact sur le vin

Le terroir joue un rôle fondamental dans la saveur, le parfum et la couleur du vin. Le sol où est cultivée la vigne possède une richesse minérale propre qui se retrouve dans le raisin. Un vin issu d’un vignoble argilo-calcaire aura des arômes plus floraux, tandis qu’un vin provenant d’un sol sableux sera plus fruité.

A lire en complément : Amateurs de vin : et si vous optiez pour un abonnement ?

Un autre facteur important pour déterminer les caractéristiques du goût du vin est l’exposition au soleil de la parcelle de vigne. Les raisins bénéficiant d’une exposition prolongée auront tendance à être plus sucrés et donc leur jus contiendra davantage d’alcool lors de la fermentation.

Le climat a aussi son importance dans l’élaboration du vin. L’ensoleillement régulier favorise une maturation optimale des fruits, alors que les pluies excessives peuvent diluer leurs qualités gustatives.

Les différents cépages sont aussi à prendre en compte : chaque variété produit des arômes spécifiques qui influent sur le bouquet final du breuvage. Par exemple, si vous cherchez un vin blanc sec plutôt léger en bouche mais doté d’une belle acidité, orientez-vous vers un Riesling ou un Sauvignon blanc.

Autre astuce pour trouver votre bouteille idéale : privilégiez les domaines dont vous avez déjà apprécié certains produits auparavant afin de bénéficier de vos précédentes expériences gustatives.

En somme, plusieurs facteurs interviennent dans l’élaboration d’un bon cru : le terroir avec ses caractéristiques géologiques propres et l’exposition de la vigne au climat, les cépages ainsi que le savoir-faire des artisans qui ont su transformer ces ingrédients en un breuvage d’exception.

Les différents cépages et leurs spécificités gustatives

Lorsque l’on choisit une bouteille de vin, il faut penser à bien connaître les différents types de cépages et leurs spécificités gustatives afin d’opter pour un breuvage qui correspond à ses goûts. Parmi les nombreux cépages existants, voici quelques-uns des plus couramment utilisés.

Le Cabernet Sauvignon est un cépage rouge très répandu dans le monde entier. Il donne naissance à des vins corsés, tanniques et riches en arômes fruités tels que la cerise noire ou encore le cassis. Le Merlot quant à lui produit des vins plutôt souples avec une belle rondeur en bouche ainsi que des notes évoquant la framboise, le moka ou encore la vanille.

Si vous êtes plutôt adepte du vin blanc sec, le Chardonnay sera votre meilleur allié grâce à ses notes légèrement beurrées et sa texture crémeuse. Le Sauvignon Blanc, quant à lui, offre davantage de fraîcheur avec son bouquet d’agrumes (citron vert notamment) ainsi qu’une certaine minéralité.

Pour ceux qui préfèrent les rosés délicats au goût subtil de fruits rouges frais tels que la fraise ou encore la groseille, orientez-vous vers un rosé issu du Grenache noir ou du Mourvèdre.

Certains producteurs n’hésitent pas à marier plusieurs cépages pour créer des assemblages originaux. C’est par exemple le cas du célèbre Bordeaux où sont associées différentes variétés telles que le Merlot, le Cabernet Franc et/ou le Cabernet Sauvignon.

La connaissance des différents cépages est un atout certain pour choisir son vin en fonction de ses goûts. Que vous soyez plutôt rouge corsé ou blanc sec et léger, il y aura toujours un vin qui saura séduire vos papilles !