Actu

Comment choisir une armoire réfrigérée positive ?

Dans une cuisine professionnelle, pour les restaurateurs et les commerçants, ou encore dans les magasins de bouche, la conservation des denrées périssables comme les aliments frais et les produits congelés est essentielle pour préserver la chaîne de froid. Dans la grande famille des appareils de stockage à froid, il y a l’armoire réfrigérée positive. Mais comme il existe une large palette de modèles dans le marché, il faut faire attention à quelques détails au moment de l’achat. Vous trouverez ces paramètres dans notre guide.

L’utilité d’une armoire réfrigérée positive

Selon le type d’aliments à entreposer, la plage de température de l’appareil peut généralement être paramétrée. Entre 0 °C et 3 °C ou la zone froide, on peut mettre en réserve les viandes, les poissons, les charcuteries ou encore les denrées en cours de décongélation dans les étagères de l’équipement. Entre 4 °C et 6 °C ou la zone fraîche, on peut ajouter les crustacés, les charcuteries cuites, les pâtisseries, les fruits et légumes préparés ou semi-préparés. Dans le niveau de température 8 °C à 10 °C ou zone tempérée, on peut y stocker les fruits et les légumes frais, les produits laitiers, et bien d’autres encore.

Lire également : Quels sont les meilleurs vins de Bordeaux ?

Quel type de froid pour son armoire réfrigéré positive ?

Le type de froid généré par l’appareil fait partie des critères à vérifier avant de procéder à son achat. Habituellement, vous aurez affaire à deux catégories de mode de refroidissement :

  • Statique : l’équipement est doté d’un système d’évaporateur. Le froid humide se diffuse librement, mais pas de façon homogène à la manière d’un réfrigérateur domestique.
  • Ventilé : le dispositif embarque un ventilateur qui assure la propagation du froid de manière homogène dans toutes les zones. Le phénomène limite la propagation des bactéries et permet une durée de conservation plus longue des produits. Il résiste à un usage intensif et est évidemment plus coûteux que le modèle à froid statique.

Entre les deux, il y a également l’armoire réfrigérée à froid semi-ventilée. Elle regroupe les atouts des deux modes de refroidissement grâce à son évaporateur statique et son ventilateur convoyeur.

A voir aussi : Cuisine beige et bois : comment les associer avec style ?

Quelle capacité pour une armoire réfrigérée positive ?

Le choix de la capacité de votre équipement dépendra principalement de la nature de vos utilisations, mais aussi de l’espace qui lui sera alloué pour son installation. Elle se sélectionne selon la quantité des produits à stocker : snacks, boissons, produits laitiers, etc. Vous trouverez des modèles dans le commerce allant de 400 litres à 1500 litres. Notez que plus les dimensions de l’appareil sont importantes, plus sa capacité de stockage sera volumineuse.

Portes pleines ou vitrées ?

Ce paramètre dépend essentiellement du type d’usage de votre matériel. Si vous envisagez d’exposer vos produits ou de proposer un libre-service à vos clients, le modèle vitré sera la meilleure alternative. Son principal avantage réside dans le fait que les denrées sont faciles d’accès, permettant ainsi un gain de temps considérable dans le choix des clients. Les appareils à portes pleines quant à eux sont plus faciles d’entretien et offrent une isolation optimale des marchandises. Ils conviennent pour les magasins où les consommateurs n’ont pas besoin de voir les produits.

Quelles options pour son armoire réfrigérée positive ?

Ce type d’appareil peut embarquer des fonctions utilitaires, que vous pouvez choisir à l’achat. Faites toutefois attention que plus il embarque d’options, plus il sera onéreux. Parmi les fonctionnalités pratiques des armoires réfrigérées positives, il y a :

  • Le thermostat : qui peut être mécanique ou digital.
  • Le système de dégivrage automatique : pratique pour gagner du temps lors du nettoyage.
  • L’éclairage : un confort supplémentaire à l’utilisation permettant un repérage rapide des produits. Dans le cas d’un libre-service, le système apporte de l’esthétique.
  • Le thermomètre : pour constater la température de l’appareil