Cuisine

Comment bien choisir son huile d’olive ?

Depuis des centaines d’années, la gastronomie est importante, voire capitale, en France. Il faut dire qu’avec le nombre de produits cultivés localement chaque année dans l’Hexagone, il y a de quoi bien manger. Illustration de cette tendance : l’huile d’olive. Si ce produit est autant apprécié par les consommateurs, c’est que les raisons sont multiples. Cependant, trouver une bonne huile d’olive à prix malin peut vite tourner au casse-tête. À moins d’appliquer les bonnes méthodes. Zoom sur les astuces qui ont fait leurs preuves pour dénicher la perle rare en matière d’huile d’olive.

Des produits exceptionnels

Si la majorité des consommateurs achète ses bouteilles d’huile d’olive au supermarché, ce réflexe est fortement déconseillé par les experts. En effet, le choix dans ce type de lieu est vite restreint. À l’inverse, si vous faites un tour sur le web, vous pouvez découvrir de véritables pépites. On pense notamment aux huiles d’olive sélectionnées pour les grands chefs par un elaiologue reconnu. En misant sur une huile d’olive pure, sans mélange ni assemblage, le goût n’a sensiblement rien à voir avec les produits standard que l’on retrouve en grande distribution. Idéal pour les professionnels, mais aussi pour les particuliers…

A lire également : Les légumes anciens de retour dans nos assiettes

Des prix accessibles

En dépit de certaines idées reçues sur ce genre de produit d’exception, le prix à débourser n’a rien d’exorbitant. Il suffit de jeter un coup d’œil sur les tarifs affichés pour saisir que ce secteur est en train de se démocratiser dans l’Hexagone. Afin d’éviter les mauvaises surprises, on vous recommande de parcourir les avis des anciens clients pour vous faire une idée plus concrète. Enfin, gardez en tête que certaines éditions limitées existent. L’occasion idéale pour découvrir des créations 100% bio et originales mêlant le citron, les fruits verts ou encore le café. Quand on vous dit que l’huile d’olive a entamé sa révolution, ce ne sont pas des paroles en l’air.

Les différentes variétés d’huile d’olive et leurs caractéristiques gustatives

Si l’huile d’olive vierge extra est la plus prisée, il n’en demeure pas moins que chaque variété possède sa propre saveur et ses propres caractéristiques gustatives. L’Huile d’Olive de Nyons, originaire de la Drôme provençale, s’impose par exemple avec son goût fruité et légèrement amer. Les olives noires qui sont utilisées pour sa production en font une huile particulièrement riche en antioxydants naturels.

A lire en complément : Comment fabrique-t-on du malt ?

L’Huile d’Olive de Corse est quant à elle réputée pour son intensité aromatique, ainsi que pour la subtilité de ses arômes floraux et herbacés. Elle a été classée comme AOP (Appellation d’Origine Protégée) depuis 1998.

Parmi les autres variétés connues, on peut citer l’Huile d’Olive du Gard, au goût délicat et aux notes florales prononcées ou encore l’Huile d’Olive du Pays Basque, dont le petit goût piquant et amer vous surprendra agréablement si vous êtes à la recherche de sensations fortes.

N’hésitez pas aussi à tester des mélanges originaux tels que des huiles aromatisées à la truffe blanche ou encore au basilic frais. Quelle que soit votre préférence gustative, il existe forcément une huile qui satisfera vos papilles !

Les critères de qualité à prendre en compte pour faire le meilleur choix

Pour faire le meilleur choix en matière d’huile d’olive, pensez à bien prendre en compte plusieurs critères de qualité. Optez pour une huile vierge extra, qui garantit une production à partir d’olives fraîches et saines. Les autres catégories telles que l’huile vierge ou l’huile lampante sont produites à partir d’olives abîmées ou trop mûres.

Privilégiez les huiles issues de cultures biologiques. Ce label certifie que la production a été réalisée sans utilisation de pesticides ni d’engrais chimiques, ce qui favorise un goût plus authentique et évite la présence de résidus dans l’huile.

Le terroir a aussi un rôle important dans le goût et la qualité des huiles. De nombreuses appellations existent selon les régions : AOP Huile d’Olive de Nice, AOC Provence ou encore AOP Vallée des Baux-de-Provence… Ces labels garantissent une production effectuée selon un cahier des charges précis au niveau géographique, mais aussi sur des paramètres organoleptiques (goût et odeur).

La date de récolte est aussi un élément déterminant pour choisir sa bouteille. Plus elle est récente, meilleure sera l’huile. La période idéale se situe entre octobre et décembre car les olives sont alors à leur pleine maturité.

N’hésitez pas à lire attentivement l’étiquette pour vous assurer que l’huile a bien été produite en France ou dans un pays de l’Union européenne, afin de garantir une traçabilité et des normes sanitaires respectées.