Cuisine

Pourquoi privilégier la truffe d’été ?

Pourquoi privilégier la truffe d’été ?

Aussi appelée la truffe de la Saint-Jean, c’est une espèce particulière. On trouve la truffe d’été en France, en Espagne, en Italie, en Roumanie et même en Iran. Elle se déguste de mai à fin août. Son arôme est subtil avec un petit goût de noisette. Elle est moins puissante que la truffe noire du Périgord.

Une truffe moins chère

La truffe d’été est moins onéreuse que sa cousine, de 100 à 200 euros le kg. Cette truffe ne se cuit pas, car elle perdrait tous ses arômes. Il est plus judicieux de l’utiliser crue sur des pâtes, du riz, des viandes en sauce, des œufs. La truffe d’été ne se conserve pas très longtemps. Il faut l’utiliser assez rapidement et la conserver dans un papier absorbant, au frais dans une boîte hermétique. Longtemps ignorée, cette truffe faisait le bonheur des sangliers, des cochons domestiques. Aujourd’hui, elle agrémente les menus des grands chefs. Elle se ramasse sous les mêmes arbres et les mêmes types de sol ou pousse la truffe noire. Si vous cherchez un produit de qualité pour vos repas, vous pourrez vous rendre sur ce site et découvrir la truffe d’été

A lire en complément : Se régaler avec un vrai café italien en capsules, c'est possible

  • Râpée sur une purée, elle s’apprécie aussi à l’apéritif tout simplement émincée sur de petits toasts. La truffe d’été relève la saveur d’une omelette, d’une brouillade d’œufs.
  • On peut même l’utiliser pour fabriquer un beurre truffé ou une glace.

Elle se marie à merveille avec une volaille à la crème, un poisson blanc. Elle est facile à accommoder. La truffe d’été va enchanter vos plats estivaux. Même s’il s’agit d’un produit différent, elle n’en demeure pas moins un ingrédient de choix qui améliorera la saveur de vos plats. La truffe d’été reste un accompagnement unique et incomparable. Elle offre un éventail de possibilités culinaires. N’hésitez pas à découvrir cette truffe, vous serez conquis par sa subtilité.

A voir aussi : Trois idées de cadeaux d’entreprise gourmands pour la fin d’année